Club alisitt de Rabat et Salé

Un espace de rencontre des lauréats de l'Institut Supérieur International du Tourisme de Tanger
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le World Travel Market-2007 à Londres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
am3doure



Masculin
Nombre de messages : 108
Age : 54
Localisation : Rabat
Date d'inscription : 25/06/2007

MessageSujet: Le World Travel Market-2007 à Londres   Ven 16 Nov - 9:19

Le World Travel Market-2007 à Londres : Une occasion pour l¹ancrage de la destination Maroc sur le marché britannique (11/13/2007)










Le salon mondial du tourisme, World Travel Market, qui se tient
cette semaine à Londres, offre l¹occasion aux opérateurs marocains de
renforcer leurs liens de partenariat avec leurs homologues britanniques
et internationaux et de prospecter de nouvelles opportunités pour
renforcer la présence de la destination Maroc sur le marché
britannique.

Le Maroc a réussi durant les dernières années à se forger la
réputation d¹une destination prometteuse dont la popularité ne cesse de
s¹affirmer en Grande-Bretagne, un des plus grands pays émetteurs de
touristes dans le monde.

Selon les chiffres de la représentation de l¹Office National
Marocain du Tourisme (ONMT) à Londres, le nombre de visiteurs
britanniques au Maroc a enregistré durant les neuf premiers mois de
2007, une hausse de 37% par rapport à la même période en 2006, quelques
326.000 touristes britanniques s¹étant rendus au Maroc jusqu¹au mois de
septembre dernier.

Au niveau des nuitées, on constate une augmentation de l¹ordre de 21% durant la même période.

Les professionnels marocains ne cachent pas leur optimisme quant
aux perspectives qui s¹offrent à la destination Maroc sur le marché
britannique.

«L¹évolution positive enregistrée sur ce marché renforce les
chances de concrétiser l¹objectif d¹attirer 670.000 touristes
Britannique à l¹horizon 2010», déclare Ali Kacemi, directeur de l¹ONMT
à Londres à la map.

Dans ce cadre, l¹ONMT envisage de lancer en 2008 une nouvelle
campagne promotionnelle au Royaume-Uni, centrée essentiellement sur les
villes de Marrakech et Agadir en tant que fer de lance de la
destination Maroc.

La campagne tentera de mettre en relief, à travers des spots et
panneaux publicitaires et des articles de presse dans les principaux
journaux britanniques, les différentes dimensions et facettes de la
ville ocre de Marrakech et ses atouts connus mondialement.

La ville d¹Agadir sera, de son coté, mise en valeur non seulement
dans sa dimension balnéaire mais également en tant que ville
dépositaire d¹une culture aussi ancienne que diversifiée.

Fès, la plus ancienne des villes impériales du Maroc, commence,
pour sa part, à percer sur le marché britannique comme en témoigne la
décision de la compagnie britannique, British Airways, de programmer
jusqu¹au 31 mars prochain deux vols par semaines vers la capitale
spirituelle du Maroc en partance de l¹aéroport de Gatwick (sud de
Londres).

Une récente étude réalisée par le groupe «Lonely Planet», a montré
que Fès figurera en 2008 parmi les cinq meilleures destinations pour
les touristes occidentaux souhaitant s¹imprégner de la culture et de la
religion islamiques.

«Cette ville au passé glorieux continuera d¹attirer les voyageurs
qui veulent découvrir le Maroc dans toute sa splendeur et son
intensité», indique le groupe.



Damer le pion à d¹autres

destinations



Outre cette dimension touristique, le Maroc est de plus en plus
perçu comme «une terre d¹opportunités» pour les investisseurs
immobiliers britanniques, qui capitalisent l¹engouement confirmé des
Britanniques pour l¹acquisition de résidences secondaires dans le
Royaume.

Les experts et les médias britanniques spécialisés expliquent que
plusieurs facteurs plaident, dans ce sens, en faveur du Maroc, en
particulier sa proximité du Royaume-Uni (moins de trois heures de vol),
la multiplication des vols low-cost à destination du Royaume, les
atouts touristiques et les grands projets de développement et
d¹infrastructure mis en oeuvre notamment dans le cadre de sa vision
2010 visant à drainer 10 millions de touristes par an.

La bourse de Londres, qui suit de près cet important dynamisme que
connaît le Maroc, a indiqué récemment que ce pays est en passe de damer
le pion à des destinations très populaires parmi les investisseurs
britanniques telles l¹Espagne et la Turquie.

Par ailleurs, des efforts doivent être déployés pour capitaliser
les acquis du Maroc sur le marché britannique, d¹autant plus que le
secteur du tourisme reste, selon les analystes, une industrie
imprévisible, voire fragile.

Dans ce sens, les professionnels mettent en garde que 2008 risque
d¹être une année difficile pour le tourisme marocain sur le marché
britannique après les excellents résultats réalisés notamment en 2006
et durant les neuf premiers mois de 2007.

La restructuration de l¹industrie touristique britannique, avec la
fusion des quatre grands tours opérateurs (TUI-First Choice et Thomas
Cook-My Travel) risque d¹avoir un impact non négligeable sur les flux
touristiques britanniques à destination du Maroc, estiment les
professionnels qui restent néanmoins optimistes.

Selon les prévisions de l¹ONMT, le nombre des visiteurs britanniques au Maroc devra connaître une hausse de près de 10% en 2008.

Les professionnels appellent, dans ce cadre, à une restructuration des liens de partenariat que

le Maroc a tissé sur le marché britannique en tenant compte de
l¹état de ce marché et de l¹évolution du consommateur britannique.

Par ailleurs, le souci du Maroc de protéger son environnement tout
en poursuivant les efforts visant l¹encouragement des flux touristiques
sera mis en exergue lors de l¹édition 2007 du WTM de Londres.

Les responsables du salon londonien, deuxième bourse mondiale du
tourisme après celui de Berlin, ont choisi le Maroc comme exemple de
pays qui encouragent «le tourisme responsable et éthique».

Les participants suivront, lors d¹un séminaire qui aura lieu en
marge du salon, des exposés sur les expériences les plus marquantes
menées dans ce sens par le Maroc, notamment la réhabilitation et
protection des palmerais de Marrakech et le projet «pavillon bleu».



Abdelghani Aouifi
http://www.albayane.ma/Detail.asp?article_id=67792
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.zorkani.uniterre.com
 
Le World Travel Market-2007 à Londres
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» FIFA U-17 WORLD CUP KOREA 2007
» Pour mieux comprendre la crise alimentaire.
» Carnaval 2007 de Jacmel, une réussite
» CNN: Food prices rising across the world
» Haïti 2007 : la quadrature du cercle ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Club alisitt de Rabat et Salé :: Détente :: Actualités :: Actualités nationales-
Sauter vers: